L'origine de la danse et la musique Jazz (XVII-XIXe siècle)

 

Le terme "Jazz" apparaît en 1917. Toutefois, il faut remonter au XVIIe siècle, à l'époque de l'esclavage, pour comprendre l'origine de la danse et la musique Jazz.

Le Jazz provient d'un métissage de la culture africaine et de la culture européenne aux Etats Unis à l'époque de l'esclavage. Les esclaves, dépourvus de toute liberté, doivent survivre aux tragiques conditions qu'on leur inflige. La danse, la musique et la religion leur permettent de s'exprimer, de se sentir libre quelques instants.

La danse et la musique font partie intégrante du quotidien des Africains qui dansent pieds nus, pieds plats, jambes pliées,.. Le temps fort est au sol (=danse terrienne) et ils ont un sens intérieur de la pulsation.

Olaudah Equiano, un esclave qui retrouve sa liberté en 1766 écrit : " On peut dire que nous sommes un peuple de danseurs, de musiciens et de poètes ; chaque événement d'importance est célébré par des danses accompagnées de chants et de musiques appropriés à l'événement."

 

Il faut attendre 1865, l'abolition de l'esclavage pour que les "Noirs" développent de nombreuses pratiques musicales (appartenant à la grande famille du Jazz) : work song, blues, gospel, ragtime... La danse et la musique sont indissociables.

 

 

 

L'évolution de la danse Jazz (XXe-XXIe siècle)

 

C'est en 1917, que le Jazz arrive en France lors de la première guerre mondiale avec l'arrivée des soldats américains et de la radio. 

La danse Jazz évolue considérablement avec le charleston, le lindy hop, le swing, les claquettes, le Rock,... La danse est représentée dans des cabarets, des salles de spectacles, au cinéma,...

A partir des années 1950, les comédies musicales marquent leur apogée à Broadway. On peut citer : West Side Story (1957), Hello Dolly (1964), Cabaret (1966),Chorus Line (1975) ... 

Certains de ces spectacles seront adaptés au cinéma par la suite.

 

La danse évolue. On parle à partir de cette époque de "modern'Jazz". Il s'agit d'une danse "spectaculaire" (= mise en scène), avec une technique codifiée, des costumes,... De plus, il s'agit d'un mélange de plusieurs styles (Jazz, contemporain, hip hop,...).

 

 

 

             L'héritage de la culture africaine est essentielle pour comprendre le Jazz actuel. La danse et la musique Jazz sont un langage d'expression.

Le Jazz est à la fois : parodie, gaieté, fête,.. Il caractérise la liberté de l'individu. Cependant, il exprime aussi : la douleur, l'oppression, la moqueries, la révolte et la revendication. Il ouvre le droit au solo, a l'improvisation et à la liberté d'échanges.

Cette danse afro-jazz a laissé en héritage certains mouvements comme les ondulations, les isolations, les déhanchés, les jambes pliées,... sans oublier les changements de dynamiques !!